Miam·Nolife style

Petit week-end à Amsterdam sous un mauvais temps (c’est-à-dire une pluie incessante)

Le week-end dernier, profitant d’un pont du 1er mai (enfin, il n’est pas férié en UK, donc profitant de rien du tout pour moi, juste d’un jour de congé), j’ai enfin pu visiter Amsterdam. Cette destination, je l’envisage depuis des années sans jamais trouver le moment opportun ou tout simplement le temps d’y aller. Eh bien, voilà, je me suis incrustée dans le voyage de deux potes qui m’ont gentiment acceptée. C’était parti pour trois jours de tourisme dans la capitale des Pays-Bas. Le premier week-end de mai nous semblait assez sûr au niveau de la météo, mais comble de malchance, il a littéralement plu les trois jours où on y était. Bon, ça ne nous a pas empêchées de visiter les points touristiques.

Manger, boire…

Ce qui est bien dans les voyages avec ces potes en question, c’est que je sais qu’on est d’accord sur le point le plus primordial : la nourriture. Oui, manger et boire sont la priorité numéro une. Se cultiver/visiter un peu la ville doit arriver en deuxième…

Je ne vous cache pas qu’il y a pas mal d’adresses intéressantes à Amsterdam, mais je vais en sélectionner deux qu’on a goûtées et qui valent vraiment le détour.

Instock, le restau anti-gaspillage

Le concept n’est pas nouveau, il a été développé dans de nombreuses villes : l’anti-gaspillage. Instock cuisine avec les produits invendus du marché local et selon les restes, ils produisent leur tambouille de plats variés. Alors oui, il y a une carte fixe, mais il y a aussi des plats selon l’arrivage. La carte est simple, plutôt saine, les résultats sont de bonne qualité et même assez originaux et calent vraiment bien.

Le décor sort tout droit d’un tableau Pinterest avec des lustres suspendus et des étagères au style scandinave. Situé pas trop loin de la gare centrale, ça vaut le coup de découvrir la cuisine néerlandaise simplement chez Instock avec un service hyper agréable ! L’été, ça doit être encore plus sympa avec la terrasse. À noter qu’ils ne prennent pas le liquide, ce qui a été un problème récurrent durant notre séjour.

RIJKS, le restaurant du musée

Le deuxième restau que je vais mentionner, c’est celui dépendant du Rijksmuseum aka le Rijks tout simplement. Si vous avez suivi les saisons de Top Chef, vous vous souvenez peut-être de Joris, le candidat de la saison en 2013 qui s’était salement coupé lors d’une épreuve et qui avait continué sans broncher ce qui lui avait valu le surnom de Cuisinator. Eh bien, il gère le restau du RIJKS, et présente la raison principale pour laquelle on a voulu tenter ce restau !

Gastronomie d’un peu plus haut standing avec un menu midi assez abordable pour la qualité des plats (37,50€ pour un menu fixe E+P+D), un peu plus cher à la carte mais on peut s’en sortir au même prix en prenant deux entrées et un dessert (oui, j’ai fait ça). Un ensemble raffiné en somme.

Cuisine ouverte, espace assez grand, serveurs aux petits soins. Je ne parle pas de la présentation des plats qui était vraiment jolie et des différents aliments qu’on a pas forcément l’habitude de goûter. L’association pour l’amuse-bouche glace carotte-gingembre par exemple, je reconnais que c’est bien trouvé. Et les plats suivants n’ont pas déçu (big up pour le dessert, un trio autour du lait de Leidse).

Bon, okay, on n’a pas fait QUE manger, on a bu aussi.

House of Bols, académie du cocktail

House of Bols représente une institution au Pays-Bas. Le fondateur a développé ce qu’ils appellent du genever, l’eau de vie de génévrier qui aurait donné naissance au gin (ou du moins l’aurait fortement influencé). Depuis 1575 si on en croit leur slogan, House of Bols distille cette liqueur. Aujourd’hui, leur genever est exporté de par le monde pour principalement servir de base à des cocktails. Ouais, bien sympa.

Il s’agit donc d’une académie ainsi que d’un mini-musée où le public peut vivre une expérience et en apprendre plus sur la naissance de Bols. La visite en soi est assez superficielle, oui, c’est marrant 5 min de se tenir dans une boîte pour une expérience sensorielle, c’est drôle aussi d’essayer de tenter de reconnaître les différents arômes de liqueurs, mais ça n’explique pas vraiment comment ils fabriquent leurs produits. Bref, visite un peu rapide en somme.

La dégustation finale (bien entendu) laisse le client choisir entre de nombreux cocktails (possibilité de donner la liberté au barman de faire ce qu’il veut) contenant toujours une ou plusieurs liqueurs Bols. Au final, leur goût est assez reconnaissable (un peu plus sucré peut-être ?), le packaging aussi. Pour les amateurs de mixologie, la visite sera assez édifiante, pour les autres, gardez en tête qu’il y a un cocktail à la fin.

Culture, visites, reste…

À part ça, on a visité le jardin de Keukenhof connu pour ses variétés phénoménales de tulipes. Petite anecdote, sur un groupe Facebook où des gens demandaient des conseils de quoi visiter à Amsterdam, quelqu’un a mentionné Keukenhof ce à quoi une personne a répondu que c’était sans intérêt sauf pour les fleuristes. Je tiens à préciser que je n’apprécie pas particulièrement les fleurs, et je suis loin d’être fleuriste, mais l’endroit est tellement bien construit (et les plants poussent au centimètre près, ça doit être une joie pour les mathématiciens) que même sous la pluie on peut reconnaître la beauté du jardin.

J’ignore combien de variétés il y a, mais même sous la pluie, on réussissait à sentir le parfum des fleurs, pour donner une idée. Je n’ose pas imaginer comment ça doit être quand il fait beau et que l’air doit embaumer.

Musée Van Gogh, RIJKS, promenade en bateau mouche

Le musée Van Gogh a gagné ma plus grande admiration. Les installations s’enchaînent parfaitement, les explications sont bien faites, niveau contenu quand y en a plus y en a encore, c’est assez dingue franchement. Vraiment complet, pour les fans de Van Gogh c’est un passage obligé, mais également pour les amateurs de Gauguin et des impressionnistes en général car y a un bon pan sur ce mouvement en plus des œuvres purement van goghienne (oui, je pense avoir inventé ce mot).

Quant au Rijks, c’est un peu le Louvre néerlandais avec la section antiquités en moins. Des meubles, des tableaux, des sculptures, de l’art de toutes les époques. Des gens très connus à des plus méconnus. Comme beaucoup de musées, il ferme relativement tôt, à 17h, chose que je n’ai jamais comprise mais bon.

Sur la place des musées, plein d’autres doivent valoir le détour, musée d’art moderne, des diamants, et plein d’autres. Je pense que trois jours ne suffisent pas pour visiter Amsterdam, mais pour un premier aperçu (même sous la pluie) c’était plutôt chargé ! La ville est charmante, et comme tout le monde le dit, remplie par les vélos. Mais ça crée une civilité vraiment pas mal. Et en vrai, tout se fait facilement à pied agrémenté de voyages en tram.

Pour prévenir, si vous voulez visiter la maison d’Anne Frank, faut s’y prendre à l’avance et réserver un bon mois avant la date de votre voyage car sinon, comme nous, vous vous retrouverez juste à l’admirer de loin sur un bateau ou autre… Je suppose que ça reste un incontournable.

(P.S. : y a un Dunkin Donut dans la gare centrale, juste pour info.)

2 commentaires sur “Petit week-end à Amsterdam sous un mauvais temps (c’est-à-dire une pluie incessante)

  1. Je ne suis pas fleuriste ET je suis allergique aux fleurs, pourtant si je vais aux Pays-Bas / à Amsterdam, les champs/jardins de tulipes sont incontournables !!
    En revanche même en m’y prenant à l’avance, pas sûr de vouloir entrer dans la maison d’Anne Frank, je ne vois pas l’intérêt à part un certain voyeurisme… (Tout comme visiter une prison ou une mine, je trouve ça moyen au niveau éthique mais je peux me tromper.)

    PS : j’ai envie de re-voyager avec toi, souvenirs de Rome !

    J'aime

    1. Marrant que tu mentionnes une prison, j’en ai visité une à Philadelphie, et franchement, c’était culturellement intéressant. Y a pas vraiment ce côté voyeur, c’est plus pour comprendre l’importance d’un tel lieu au sein d’une ville, et les passés des prisonniers.
      (mais oui, c’est à voir Keukenhof !)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.