Sur les planches

Ces duos de musicals qui crèvent plus les coeurs que la mort de Mufasa

Je suis entré dans le monde des musicals par la porte des drames, je dois bien vous l’avouer. C’est les Miz, un classique de chez classique, qui m’a fait découvrir ce côté super-tragique assumé. Et même si ses chansons lassent un peu avec le temps, l’écouter de temps en temps a toujours un petit effet réconfortant . C’est grand, c’est beau, c’est puissant. Les Miz, c’est un peu la drama queen des musicals. Du coup, j’ai décidé de l’exclure de cette petite sélection, ce serait injuste pour les autres.

En matière de chansons à puissance dramatique, si les solos sont souvent ceux qui nous marquent le plus et permettent aux interprètes de briller et de remporter quelques Tonys ou autres Olivier Awards au passage, les duos réussis, eux, me mettent littéralement à terre. Du coup, j’ai eu envie de vous faire partager un échantillon de ceux que j’apprécie particulièrement. Je chérie ces cinq chansons comme le dernier dragibus qui reste du paquet que je viens de m’envoyer. Alors, attention, c’est parti.

  • Side Show – Who Will Love Me As I Am (Alice Ripley & Emily Skinner)

L’histoire de deux soeurs siamoises, Violet et Daisy, qui se prennent à rêver. L’une, de célébrité et l’autre, d’une vie de famille. Elles s’interrogent sur leurs chances de trouver l’amour. Le message de cette chanson est particulièrement déchirant, elles sont « des clowns dont les larmes ne provoquent que des rires ». Après, vous pourrez aller voir le miscast de Jeremy Jordan et Cheyenne Jackson sur cette chanson, on s’en lasse pas (et c’est moins dramatique).

  • Hamilton – Dear Theodosia (Leslie Odom Jr & Lin Manuel Miranda)

Avec Dear Theodosia, Aaron Burr chante son amour à sa fille Theodosia, et Alexander Hamilton fait de même pour Philip, son fils. Ils leur promettent de tout faire pour leur offrir un monde sûr et bon. Quand on connait la suite de l’histoire et l’état du monde aujourd’hui, la beauté de cette déclaration d’amour paternel prend une autre dimension…

  • Next to Normal – Reprise de I Am The One (Aaron Tveit & J. Robert Spencer)

Next to Normal est à ce jour mon musical préféré. Il n’est pas à mettre entre toutes les mains, enfin, toutes les oreilles, puisqu’il traite de deuil, de dépression et de familles qui implosent. Dans cette chanson, un homme, forcé d’affronter une terrible réalité,  entame une discussion difficile avec son fils. C’est dur de vous en parler sans rien en dire ! Du coup, je me rends bien compte que ma présentation n’a aucun sens.

  • Once – Falling Slowly (Cristin Milioti & Steve Kazee)

Once, c’est pas mon film musical préféré, et j’avoue ne pas avoir pris le temps d’écouter correctement son adaptation en musical. Chose que je vais rectifier rapidement, après avoir écouté en boucle le morceau qui arrive durant la rédaction de ce billet. S’il y a une chose de sûre, c’est que la bande originale est une petite bombe. Falling Slowly me piétine allégrement le coeur à . chaque . fois.

  • Miss Saigon – I Still Believe (Lea Salonga & Claire Moore)

Je termine avec I Still Believe qui est peut-être ma préférée du lot. Miss Saigon ne lésine pas sur le tragique, les chansons qui font pleurer s’enchainent et l’histoire est juste d’une tristesse sans nom. Dans I Still Believe, Kim essaye de survivre au Vietnam en rêvant du retour de Chris, des années plus tard. Sauf que pendant ce temps, Chris, lui, s’est marié avec Ellen, et cette dernière ne sait absolument rien de ce qui est arrivé durant la guerre. Une situation des plus pourries pour les deux femmes qui vont inévitablement en souffir. Et ça, c’est en considérant que Kim peut souffir davantage… Merci bien, Chris, sombre crétin.

 

S’il y a des duos qui vous bouleversent, il ne faut pas hésiter à me les dire, je ne les connais sûrement pas, et ça m’intéresse pour de vrai (je vous jure).
Une autre fois, je sélectionnerai des duos qui, à l’inverse, me filent la pêche et me donnent l’impression de pouvoir conquérir le monde. Mais ceci est une autre histoire.

Un commentaire sur “Ces duos de musicals qui crèvent plus les coeurs que la mort de Mufasa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.